soccer dropping odds footballdroppingodds.com dropping odds movements

Confinement et travail à domicile

Confinement et travail à domicile

office-4194326_1920

Confinement et travail à domicile, quelle(s) différence(s) ? Comment gérer la situation ?

Avec le confinement, les travailleurs ou nouveaux télétravailleurs, se sont trouvés dans des situations loin de pouvoir être qualifiées de « Bonnes conditions » et ont rarement choisi ces conditions.
Or, le télétravail, si l’on s’en réfère à sa stricte définition, ne s’effectue pas nécessairement à domicile, mais dans un autre lieu que celui de travail habituel et ne s’entend que sur la base du volontariat.
Travailler chez soi c’est supporter, voire subir les lieux et personnes en présence et jongler en permanence entre vie professionnelle et vie de famille.
Il a ainsi été constaté (Sondage opinionWay pour le cabinet conseil Empreinte Humaine) que 47% des salariés interrogés se sentent en situation de « détresse psychologique » après 5 à 6 semaines de confinement.

Alors comment conserver une qualité de vie et de travail chez soi alors que les horaires vont peut-être se trouver décalés (sieste des enfants, école à domicile etc…), le matériel moins adapté qu’à l’accoutumé ?
Comment donner du sens à cette situation propice au bore-out (quelles est mon utilité dans l’entreprise ?) et au burn-out (épuisement pour cause de surinvestissement par crainte de perdre l’emploi) ?

Dans un premier temps, définir un espace de travail. Il peut être réel (une pièce dédiée) ou symbolique. Dans le second cas, il sera d’une façon ou une autre matérialisé par des objets choisis pour l’occasion.
La tenue vestimentaire n’est pas à négliger. Le piège « lit-ordi » se referme vite sur le télétravailleur. Si l’habit ne fait pas le moine, il aide à se mettre en condition de concentration.
Les pauses habituellement prises sur le lieu de travail seront à conserver, aux mêmes heures si possible, même si elles ne semblent pas utiles car trop rapprochées par exemple d’une « coupure » pour gérer des enfants. L’important est de mettre en place un rituel sans se culpabiliser. Il est ainsi possible de virtuellement, grâce aux visio-conférences, prendre un café au même moment que ses collègues et garder avec eux un lien social.
Enfin, couper complètement ordinateurs et smartphones devient plus que nécessaire afin de créer le rythme temps professionnel/temps personnel

Le confinement nous met face à nous-mêmes et peut être un moment de réflexion très positive sur le sens que nous souhaitons donner à notre travail.
Le coaching peut aider chaque travailleur dans cette réflexion.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*