soccer dropping odds footballdroppingodds.com dropping odds movements

Eviter les « violences » dans la communication

Eviter les « violences » dans la communication

Communication: Comment éviter les « violences » de langage ?

24499337 - conversation

Comme nous l’avons vu dans le texte analysé le mois dernier, la communication peut être violente, bien involontairement et pour différentes raisons.

Quelle aurait donc pu être la manière de s’exprimer du commercial de l’exemple, afin de passer son message sur un mode non violent ?
Rappel du texte:
« Ecoute, tu sais que je t’apprécie, mais… j’ai le sentiment que ce que tu racontes est faux. Me dire que les autres développeurs à qui je trouve des missions sont mieux considérés que toi, sans même penser à te remettre en question, c’est un peu fort, tu es gonflé comme gars ! C’est mon rôle, je suis obligé de te faire remarquer ce qui m’a été signalé à ton sujet. Alors oui, on a bien dit qu’après cette mission, si tu y fais tes preuves, je t’en trouverai une dans un domaine qui te plaît plus. Mais au train où vont les choses, je t’assure que ce n’est pas pour demain ! Tu vas devoir me prouver que tu es meilleur qu’un junior !  »

Dans un premier temps, il est important de décrire les situations objectivement, sans émettre le moindre avis, sans laisser s’exprimer les émotions, et de faire valider les propos.
 » Tu me dis que les autres développeurs à qui je trouve des missions sont mieux considérés que toi. Je suis ton commercial et la Sté Unetelle s’est adressée à moi pour signaler que tu étais en retard lundi, que mardi tu n’as pas assisté à une réunion et que mercredi tu as refusé de modifier ton code après sa relecture. Tu m’as expliqué à plusieurs reprises que tu souhaitais changer de mission. Sommes-nous d’accord sur ces différents points ? »

Seulement après cette étape viendra l’expression des sentiments et ressentis (sensations) éventuellement
« Je t’apprécie, et ressens de l’injustice quand tu me dis que les autres développeurs à qui je trouve des missions sont mieux considérés que toi »

Vient alors l’étape de la formulation des attentes, des besoins.
« J’ai besoin pour te proposer dans une autre mission d’avoir de bons retour de la mission en cours, cela valide ton niveau de compétences et ta capacité d’adaptation au changement »

Une question peut ensuite être posée pour ouvrir sur le futur.
« Pourrais-tu me contacter deux fois par semaine dans un premier temps, afin que nous puissions discuter de l’évolution de ton ressenti au sein de cette entreprise pour laquelle tu interviens ? »

La communication sans violence, dite Communication NonViolente (CNV) de Marshall Rosenberg, est une invitation au dialogue, au respect.
Pour de nombreux exemples, vous pouvez visionner les interventions de Marshall Rosenberg, elles sont simples, claires, riches d’enseignement.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*