soccer dropping odds footballdroppingodds.com dropping odds movements

Du bon usage de la grève…

Du bon usage de la grève…

greve-1              Du bon usage de la grève…

Loin de moi l’idée de remettre en question ou en cause le Droit de Grève, droit à valeur constitutionnelle -dont les français ont gagné la possibilité de faire usage-, mais l’envie de rappeler l’origine de ce mot.
Grève : du prélatin grava signifiant sable. 11_big

Au XII ème siècle, les travaux d’extension de Paris sur la rive droite de la Seine, au niveau de l’Hôtel de Ville, ont donné naissance à une place nommée Place de Grève, les berges du fleuve très proches étant alors couvertes de sable très épais.
Cette place, où il était aisé après déchargement des marchandises arrivant par la Seine de stocker le bois, le blé, le foin, le vin etc. a servi également dès le début de son existence de lieu d’exécutions ordinaires (après jugement) par pendaison, décapitation à la hache, bûcher, écartèlement… et de supplices publics. La première exécution par guillotine s’est d’ailleurs déroulée en cette place en 1792.
Par décision du Conseil de Paris , la place prend officiellement le nom de place de l’Hôtel-de-Ville en date du 22 avril 2013. 
En dehors des périodes d’exécutions, les ouvriers sans emploi se regroupaient sur la Place de Grève pour discuter des opportunités de trouver un travail rémunéré; un marché installé à proximité nécessitant régulièrement de la main d’oeuvre, il était aisé de se faire employer pour quelques heures.
L’expression « Faire grève » signifiait alors « Rechercher un emploi ».

Aujourd’hui, « faire grève » est synonyme d’arrêt de travail afin d’exprimer une revendication ou une protestation.
Ces revendications (du latin rei vindication: Réclamer ce à quoi on peut légitimement prétendre) s’accompagnent souvent de manifestations plus ou moins agressives visant à exprimer, monter un sentiment de colère ou d’injustice perçu par les acteurs des manifestations.

Le sens premier de l’expression « Faire grève » est donc diamétralement opposé à celui d’aujourd’hui…

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*