soccer dropping odds footballdroppingodds.com dropping odds movements

Relations Interpersonnelles : Oser être soi

Relations Interpersonnelles : Oser être soi

Relations InterpersonnellesRelation, du latin Relatio qui a pour signification (entre autres) : récit, narration (Ref: Gaffiot). Les relations interpersonnelles pourraient donc être qualifiées de récits, échanges entre individus.
Dans sa présentation TED, Brené Brown revient sur le fait que neurobiologiquement nous soyons conçus pour nous permettre d’entrer en relation avec les autres. Dans les secteurs de la justice, de la santé mentale, du travail, cette notion est souvent évoquée. Un rapport de l’APSSAP aborde clairement ce sujet.

Deux grands modes de fonctionnements existent:

  • Celui des personnes qui se demandent sans cesse si elles sont « assez bien ». Ces personnes manquent d’un sentiment d’appartenance et vont se renfermer sur elles-mêmes ou sur-jouer, vivre à l’écart, subir, ou se créer une personnalité (un masque) à l’opposé de leur caractère de fond et vivre très entourées.
  • Celui des personnes conscientes de leur valeur, possédant un fort sentiment d’appartenance, ayant le courage d’entrer en relation en se montrant telles qu’elles sont. Courage est à comprendre dans le sens originel du terme « de tout coeur avec » – avec tout l’amour reçu et donc partageable-

Oser se montrer tel que l’on est, c’est accepter d’être imparfait et accepter que l’Autre le découvre.
C’est s’autoriser à être vulnérable, arrêter de (tenter de) tout contrôler.
Aucun individu ne peut tout maitriser et les tentatives à vouloir tout maintenir sous contrôle peuvent entrainer des conduites diverses telles que l’agressivité physique, l’acrimonie, la consommation alcoolique, le recours aux antidépresseurs, la boulimie etc…

Sur le lieu de travail les relations interpersonnelles, les interactions avec les collègues et les collaborateurs, sont sources de bien être et/ou de conflits.
Quelles sont, en partie, les causes du bien être ou des conflits ? Les émotions.
Leur expression ou leur non expression.
Oser se montrer tel que l’on est, c’est oser laisser les émotions s’exprimer, ne pas les réprimer ou les travestir. Cela ne signifie pas les laisser vivre à l’état brut pour autant.

Prenons un exemple.
Imaginons une réunion et des consignes données par un manager concernant un dossier à boucler pour le soir même et à déposer sur son bureau.
Trois jours plus tard, le dossier trône toujours sur le bureau de ce manager qui ne l’a manifestement pas consulté; la tension monte au sein de l’équipe.
Les personnes présentes lors de la réunion ayant annulé un RDV ou retardé l’heure de récupération des enfants à la crèche pour rester tard et satisfaire la demande du manager, ne comprennent pas que le dossier soit toujours en attente.
Que se passe t-il alors ? Plusieurs cas de figures.
Certains vont taire leur colère de se sentir « exploités », vont ruminer, taire également leur tristesse d’avoir le sentiment d’être non reconnus. Le risque est alors, pour une demande prochaine, de ne pas réaliser le travail, le saborder par inaction.
D’autres vont au contraire surveiller le dossier, voir à quel moment il va « enfin » être traité et en profiter pour entrer en conflit ouvert, laisser s’exprimer la même colère et usant de propos parfois peu polis.
Rares seront ceux qui demanderont posément pourquoi le dossier n’a pas été traité et oseront dire qu’ils sont fâchés d’avoir travaillé tard sans raison apparente et tristes d’avoir le sentiment que leur travail n’est pas pris en compte.

Conclusion:
Gérer ses émotions ne signifie rien en soi. S’en couper pénalise la fluidité dans les relations interpersonnelles.
Alors, comment exprimer ses ressentis, oser être soi en entreprise sans nuire à autrui ?
ADR&Com vous propose une Formation à l’Assertivité  afin d’entretenir des relations « Gagnant-Gagnant »

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*